Accueil
»
Publications
»
Chroniques
»
Petite histoire du cinéma au Québec
Populaire

Petite histoire du cinéma au Québec

Le cinéma, véritable divertissement pour toutes les générations, est le premier média de masse au Québec. En plus d'avoir grandement forgé l'imaginaire collectif québécois, le cinéma fait voyager et rêver depuis plusieurs décennies par le biais de ses écrans et ses grandes salles impressionnantes.

Petite histoire du cinéma au Québec

De ses toutes premières petites salles de cinéma, que l'on appelait des « scopes », vers ses grandes salles à projections numériques, le cinéma a vu ses techniques et son public traverser de nombreux changements à travers les époques. Voici la petite histoire du développement des salles de cinéma au Québec.

Les premières salles de cinéma (1896 à 1950)

La première projection à Montréal a eu lieu en plein cœur du boulevard Saint-Laurent au coin de la rue Viger dans le théâtre Le Palace (1896). Un documentaire court et simple y fut présenté. Par la suite, il eut la venue du premier « scope » : Le Nationoscope. À cette époque, les magasins ou les entrepôts étaient convertis en de petits espaces de projection cinématographique. Le Nationoscope, situé au coin de Saint-André et de Sainte-Catherine appartenait à George Gauvreau qui lui, travaillait dans le milieu du théâtre.

Situé à seulement quelques portes du Nationoscope, le Ouimetoscope ouvrira ses portes dans les années 1906. Le propriétaire, Léo Ernest Ouimet, voit le grand potentiel de l'avènement du cinéma et décide de transformer sa salle initiale en salle plus imposante. À cette époque, aller au cinéma était une activité grandiose et un véritable endroit d'amusement.

Avec le temps, les salles deviendront de plus en plus grandes et impressionnantes avec toutes sortes de décorations et de boiseries. C'était la nouvelle activité qui permettait de sortir de son quotidien. À cette période, où il y avait une grande disparité entre les hommes et les femmes, le cinéma lui, était ouvert à tous!

Un cinéma en développement (1950 à 1980)

De 1950 à 1980, des salles de cinéma se trouvaient dans toutes les petites villes au Québec. Seulement à Montréal, 72 salles étaient dédiées à la projection de films. À cette même époque, les Américains arrivent avec un tout nouveau concept : le ciné-parc. C'était la nouvelle façon de regarder un film, dans le confort de sa voiture!

Ce qui a sans aucun doute frappé de plein fouet l'industrie du cinéma sera les débuts de la télévision en 1961. Les gens avaient alors la possibilité de regarder des films sans devoir se déplacer et à moindre coût. Énormément de salles de cinéma vont alors fermer leurs portes, le niveau de fréquentation ayant grandement diminué.

Le cinéma d'aujourd'hui

Actuellement, le cinéma est toujours considéré comme une activité à faire entre amis, en famille ou en couple. À l'époque, les gens allaient au cinéma pour admirer la beauté de la salle, son caractère architectural et sa projection. Maintenant, les salles de cinéma existent pour ses écrans gigantesques et ses animations impressionnantes. Les salles sont plus petites et comptent environ 70 sièges. Elles sont séparées en plusieurs espaces afin de permettre la représentation de plusieurs films à la fois. Même avec le développement des services de streaming comme Netflix et Disney+, le grand écran restera toujours aussi magique et demeure encore populaire auprès des Québécois.

Ressources et références
Lieux historiques, patrimoniauxMon Index
Histoire du cinéma québécois Ouvrir dans une nouvelle fenêtreOffice national du film du Canada (ONF)
L'industrie cinématographique montréalaise - des débuts à aujourd'hui Ouvrir dans une nouvelle fenêtreBibliothèque et Archives nationales du Québec (BAnQ numérique)
Histoire du cinéma québécois : de 1896 à 1969 Ouvrir dans une nouvelle fenêtreL'Encyclopédie canadienne
À lire dans la même section
Qui était Samuel de Champlain?
Qu'est-ce que l'UNESCO?

Date de parution : 2022-11-15

Nombre de consultations depuis la parution : 3155

Identification : 1573

Publié par : Mon Index

Entreprises qui pourraient vous intéresser

• •  Affichez votre service ici  • •
Gare Windsor
Ville-Marie
Maison Quesnel
Lachine
Saint-Gregory The Illuminator
Outremont
Église Saint-Viateur d'Outremont
Outremont
Maison Pierre-Chartrand
Rivière-des-Prairies–Pointe-aux-Trembles

Catégorie liée à cette publication

Divertissement » Lieux historiques, patrimoniaux
Suivez-nousOuvrir dans une nouvelle fenêtre Suivez-nous sur Facebook pour suivre les entreprises d'ici et l'actualité québécoise. Suivez Mon Index sur Facebook
Le répertoire Un répertoire québécois pour trouver des services et des entreprises au Québec. Le répertoire
Mon profil entreprise Inscrivez une ou plusieurs entreprises à Mon Index, l'annuaire commercial du Québec. Mon profil entreprise