Accueil
»
Publications
»
Actualité du Québec
»
Un Canadien sondé sur deux affirme qu'il est plus facile de trouver le véritable amour que de réussir financièrement
Populaire

Un Canadien sondé sur deux affirme qu'il est plus facile de trouver le véritable amour que de réussir financièrement

Un nouveau sondage de la TD révèle comment certains Nord-Américains abordent l'amour et l'argent pendant la COVID-19.

TORONTO, le 2 févr. 2021 /CNW/ - Selon le sondage de la TD Love and Money, qui explore les comportements financiers de plus de 3 000 Nord-Américains mariés, en couple ou divorcés, la moitié des Canadiens sondés (49 %) pensent qu'il est plus facile de trouver le véritable amour que de réussir financièrement. Toutefois, cela n'empêche pas les couples canadiens sondés de ressentir un optimisme prudent concernant leurs objectifs financiers.

Malgré les difficultés liées à la pandémie, près de neuf répondants canadiens sur dix (88 %) épargnent aujourd'hui dans un but précis. Le sondage révèle également que parmi les répondants qui vivent maritalement, la plupart des couples (45 %) n'ont eu aucune difficulté à parler d'argent durant la COVID-19. Près de la moitié des Canadiens sondés (49 %) affirment que la pandémie a mené à des conversations plus ouvertes et constructives au sujet de leurs finances, y compris sur la nécessité de revoir leurs habitudes de dépenses en réduisant les dépenses non essentielles (62 %) et en reportant les achats importants (36 %).

Les conversations : quand et à quelle fréquence?

Le sondage Love and Money a révélé que six couples canadiens sondés sur dix (60 %) ont du mal à atteindre leurs objectifs financiers durant la pandémie de COVID-19; il est donc essentiel d'avoir des conversations au sujet de l'argent. En fait, ne pas parler d'argent régulièrement avec son partenaire est la principale erreur sur le plan financier selon les répondants canadiens. Heureusement,

- 77 % des couples canadiens sondés affirment discuter régulièrement d'argent avec leur partenaire au cours de la première année de leur relation, voire même au cours des six premiers mois pour 56 % d'entre eux, qui font preuve d'une grande franchise.

- 85 % des répondants canadiens mariés ou vivant maritalement affirment discuter d'argent tous les mois avec leur partenaire.

Mais même si la plupart des Canadiens sondés ne reculent pas devant les conversations au sujet de leurs finances, le sondage de la TD Love and Money montre que certains répondants canadiens pourraient avoir tendance à préférer demander pardon plutôt que de demander une permission.

- Parmi les 8 % de répondants canadiens au sondage qui admettent cacher des choses à leur partenaire sur leur situation financière, 62 % n'ont aucune intention d'y remédier. Les Canadiens sondés en couple admettent cacher à leur partenaire l'existence d'un compte bancaire dans 29 % des cas et un solde de carte de crédit très élevé dans 22 % des cas.

- Seuls 53 % des répondants milléniaux canadiens affirment s'entendre avec leur partenaire quand il s'agit de déterminer quelles dépenses sont des souhaits ou des besoins.

- 81 % des Canadiens milléniaux sondés admettent prendre des décisions financières déraisonnables, et le quart (25 %) avoue notamment dépenser à l'excès ou faire des achats inutiles.

« On parle d'argent ensemble pour discuter d'un projet de vacances de rêve ou être au diapason au sujet du budget. Ces conversations servent à établir une feuille de route financière pour la vie à deux, explique Melissa Leong, auteure en finances personnelles, conférencière et personnalité de la télévision. Dans les couples, parler d'argent tôt et souvent est essentiel si l'on veut atteindre des objectifs communs. Et il y a des moyens de faire en sorte que ces discussions soient positives et productives. »

Mariage : données provenant du Canada et des États-Unis

Évidemment, se marier pendant la pandémie est une expérience complètement à part et de nombreux couples nord-américains doivent composer avec les confinements, les restrictions de rassemblement et les diminutions de revenu. Par conséquent, le sondage Love and Money révèle que parmi les couples canadiens fiancés qui ont répondu au sondage et dont les plans de mariage ont été touchés par la pandémie, plus de la moitié (56 %) ont reporté leur mariage ou ont organisé un mariage plus petit.

« Une grande part du stress relatif à l'organisation d'un mariage est liée à l'argent, explique Mme Leong. La COVID ayant poussé de nombreuses personnes à organiser des célébrations plus petites ou à les reporter, c'est l'occasion rêvée de discuter avec son partenaire, et avec un professionnel financier, des façons de remanier son budget de façon responsable. »

Concernant le grand jour, le sondage de la TD indique également ce qui suit :

- Au Canada, 53 % des répondants milléniaux sont d'accord pour prendre un risque financier lorsqu'ils organisent un mariage, comparativement à 63 % aux États-Unis.

- Au Canada, 46 % des répondants affirment que le couple doit payer toutes les dépenses liées au mariage, comparativement à 35 % aux États-Unis.

- Au Canada, 49 % des répondants mariés ont dépensé moins de 5 000 $ pour leur mariage et 31 % ont dépensé entre 5 000 $ et 15 000 $, comparativement à 49 % et 20 % respectivement aux États-Unis.

- 14 % des répondants canadiens mariés et fiancés et 11 % de leurs homologues américains n'ont pas acheté de bague de fiançailles et ne jugent pas cela nécessaire.

Ressources et références
Investissement, placementMon Index

Date de parution : 2021-02-03

Nombre de consultations depuis la parution : 4941

Publié par : Mon Index

Entreprises qui pourraient vous intéresser

Services financiers Lacasse
Brossard
Groupe Mathieu Turgeon
Saint-Léonard
Fiche complétée à 91%
Blanchette et associés, avocats
Beloeil
Cabinet d'avocats situé à Beloeil, sur la Rive-Sud de Montréal. Avocats à Beloeil. Avocats spécialisés dans divers domaines du droit.
Langelier Assurances
Longueuil
Depuis plus de 60 ans l'équipe de Langelier Assurances est le chef de file en assurance des manufacturiers au Québec.
Pierre Roy & Associés Syndic - Montréal
Montréal

Catégorie liée à cette publication

Finance, affaires » Investissement, placement
Suivez-nousOuvrir dans une nouvelle fenêtre Suivez-nous sur Facebook pour suivre les entreprises d'ici et l'actualité québécoise. Suivez Mon Index sur Facebook
Le répertoire Un répertoire québécois pour trouver des services et des entreprises au Québec. Le répertoire
Mon profil entreprise Inscrivez une ou plusieurs entreprises à Mon Index, l'annuaire commercial du Québec. Mon profil entreprise