Accueil
»
Publications
»
Actualité du Québec
»
Plus d'une personne sur dix a vécu de l'intimidation ou de la cyberintimidation au Québec en 2022
Populaire

Plus d'une personne sur dix a vécu de l'intimidation ou de la cyberintimidation au Québec en 2022

Environ 12 % des Québécois et Québécoises de 12 ans et plus ont vécu de l'intimidation ou de la cyberintimidation en 2022.

Plus d'une personne sur dix a vécu de l'intimidation ou de la cyberintimidation au Québec en 2022
QUÉBEC, le 18 janv. 2024 /CNW/ - C'est ce que révèlent les résultats de l'Étude québécoise sur les rapports sociaux dans un contexte scolaire, de travail et dans la communauté 2022 menée auprès de plus de 21 000 personnes de 12 ans et plus. L'étude porte sur l'intimidation et la cyberintimidation vécues au cours des 12 mois précédant l'étude.

Qui sont les personnes les plus touchées?

Les personnes les plus susceptibles d'avoir vécu de l'intimidation ou de la cyberintimidation au cours des 12 mois précédant l'étude dans au moins un des trois contextes à l'étude (scolaire, travail ou hors de ces deux contextes) sont notamment :

- les jeunes de 12 à 17 ans (31 % c. 3,0 % à 21,3 % chez les groupes plus âgés);

- les personnes dont l'orientation sexuelle est LGB+ (28 % c. 10 % chez les personnes hétérosexuelles);

- les personnes transgenres ou de genre non binaire (34 % c. 11 % chez les personnes cisgenres);

- les personnes autochtones résidant hors communauté (19 %) et les personnes issues des minorités visibles (16 %) contre 12 % chez les personnes issues de minorités ethniques et 11 % chez celles qui ne sont pas issues de ces groupes;

- les personnes qui ont une incapacité qui les limite dans leurs activités quotidiennes (21 % c. 10 % chez les personnes sans incapacité contraignante);

- les personnes dont le niveau de revenu du ménage est faible (14 % c. 11 % à 12 % chez celles dont le niveau de revenu est plus élevé).

Que sont l'intimidation et la cyberintimidation?

L'intimidation et la cyberintimidation comprennent des actes agressifs qui ont pour effet de nuire à la personne visée, qui sont répétitifs et qui surviennent lorsqu'il y a inégalité des rapports de force entre la personne visée et la personne autrice de ces actes.

Dans l'étude, l'intimidation fait référence aux situations survenues hors du cyberespace, alors que la cyberintimidation se caractérise par le fait d'être survenue via tout type de technologie de l'information et de communication.

En contexte de travail, les termes employés dans l'étude sont « harcèlement » et « cyberharcèlement ».

Portrait de la situation en contexte scolaire

Environ 13 % des personnes de 12 ans et plus qui ont suivi un ou des cours dans un établissement scolaire (primaire, secondaire, collégial ou universitaire) ont vécu de l'intimidation ou de la cyberintimidation au cours de l'année précédant l'étude.

Les établissements fréquentés par les plus jeunes sont ceux où l'on trouve la plus grande proportion de personnes qui ont vécu de l'intimidation, à savoir :

- les écoles primaires ou secondaires : 27,9 %;

- les écoles de métiers ou de formation professionnelle : 7,2 %;

- les cégeps : 7,6 %;

- les universités : 3,4 %.

Portrait de la situation au travail

Près de 8 % des personnes qui ont occupé un emploi au cours des 12 mois précédant l'étude ont vécu du harcèlement ou du cyberharcèlement.

Les personnes de 18 à 24 ans sont proportionnellement plus nombreuses (11 %) à avoir subi du harcèlement que celles des autres groupes d'âge, alors que les personnes de 25 à 44 ans et celles de 45 à 64 ans sont les plus susceptibles d'avoir vécu du cyberharcèlement (respectivement 3,2 % et 2,5 %).

Portrait de la situation hors des contextes scolaire et de travail

Environ 7 % des personnes de 12 ans et plus ont vécu de l'intimidation ou de la cyberintimidation hors des contextes scolaire et de travail (voisinage, activités sportives ou de loisir, etc.).

Les personnes qui ont vécu ces situations en ont-elles parlé?

La plupart des personnes qui ont vécu de l'intimidation ou de la cyberintimidation en ont parlé à quelqu'un. En contexte scolaire, environ 60 % des personnes qui ont vécu ces problématiques en ont parlé à quelqu'un. Au travail, près de 78 % des personnes en emploi qui ont vécu du harcèlement ou du cyberharcèlement se sont confiées. Enfin, hors de ces deux contextes, on estime que 61 % des personnes de 12 ans et plus se sont tournées vers quelqu'un.

L'Institut de la statistique du Québec produit, analyse et diffuse des informations statistiques officielles, objectives et de qualité sur différents aspects de la société québécoise. Il est le responsable de la réalisation de toutes les enquêtes statistiques d'intérêt général. La pertinence de ses travaux en fait un allié stratégique pour les décideurs et tous ceux qui désirent en connaître davantage sur le Québec.

Ressources et références
Technologie, ingénierieMon Index

Date de parution : 2024-01-18

Nombre de consultations depuis la parution : 10055

Identification : 1742

Publié par : Mon Index

Entreprises qui pourraient vous intéresser

• •  Affichez votre service ici  • •
Informatique Commerciale du Suroit
Vaudreuil-Dorion
NéoSynergix logiciels de gestion
Montréal
Deblecx
Sainte-Julie
Xmedius
Montréal
Nabi-Tek - Technologues en architecture
Trois-Rivières

Catégorie liée à cette publication

Industriel, ingénierie » Technologie, ingénierie
Suivez-nousOuvrir dans une nouvelle fenêtre Suivez-nous sur Facebook pour suivre les entreprises d'ici et l'actualité québécoise. Suivez Mon Index sur Facebook
Le répertoire Un répertoire québécois pour trouver des services et des entreprises au Québec. Le répertoire
Mon profil entreprise Inscrivez une ou plusieurs entreprises à Mon Index, l'annuaire commercial du Québec. Mon profil entreprise