Accueil
»
Publications
»
Actualité du Québec
»
Plus de Canadiens profitent du double avantage du modèle de travail hybride

Plus de Canadiens profitent du double avantage du modèle de travail hybride

Un plus grand nombre de Canadiens reconnaissent les avantages du modèle de travail hybride et affirment profiter des bienfaits de l'interaction collaborative et sociale avec leurs collègues au bureau, alors que des préoccupations économiques semblent renverser la tendance favorable aux démissions, selon un nouveau raport publié par Aviva Canada.

Plus de Canadiens profitent du double avantage du modèle de travail hybride
TORONTO, le 23 août 2023 /CNW/ - Le Rapport Notre mode de vie 2023 d'Aviva révèle qu'une moins grande proportion de Canadiens travaille à domicile à temps plein (19 %) qu'en 2022 (27 %), tandis que plus de personnes ont adopté un mode de travail hybride à raison de quelques jours par semaine, soit 29 % par rapport à 25 % l'an dernier. En outre, davantage de Canadiens affirment apprécier le fait de pouvoir concilier leurs priorités professionnelles et personnelles sans porter atteinte à la culture de travail.

L'une des conclusions les plus révélatrices concerne la façon dont les Canadiens disent apprécier le temps qu'ils passent au bureau :

- 25 % des répondants apprécient l'environnement propice à la collaboration du bureau.

- 21 % des répondants avouent privilégier le climat social du bureau.

- 15 % des répondants affirment que la grande souplesse du mode de travail hybride leur permet de concilier plus aisément leurs priorités professionnelles et personnelles; le taux de réponse était de 9 % en 2022.

Les préoccupations économiques renversent la forte tendance aux démissions

L'étude révèle aussi que la forte tendance aux démissions pourrait ralentir, car les employés réfléchissent davantage et optent plutôt pour la sécurité et la stabilité alors que le contexte économique demeure incertain :

- 18 % des Canadiens affirment être stressés en raison de l'inflation et d'une éventuelle récession.

- 13 % des répondants se soucient des licenciements et du contexte économique.

- 13 % des répondants craignent que les mauvaises conditions économiques nuisent à leurs augmentations salariales ou à leurs promotions.

- 13 % des répondants s'inquiètent de leur capacité à trouver un nouvel emploi s'ils perdent leur emploi actuel.

« Il est encourageant de constater que les bienfaits sociaux du mode de travail hybride favorisent le retour au bureau, mais nous faisons face à un univers de contradictions, car les Canadiens tentent à la fois de profiter de ces avantages et de composer avec les désagréments que suscitent leurs déplacements et le contexte économique actuel de plus en plus préoccupant. Les inquiétudes face à la hausse du coût de la vie et l'inflation se font sentir dans l'ensemble du rapport; on constate à quel point les préoccupations économiques persistent après la pandémie et influencent les décisions des Canadiens, tant sur le plan du logement que des loisirs, quitte à les convaincre de conserver leur poste actuel », explique Susan Penwarden, directrice générale de l'Assurance des particuliers à Aviva Canada.

Voici les principales conclusions du rapport :

1. Durabilité et changements climatiques

- Alors qu'un nombre sans précédent de feux de forêt font rage, le rapport révèle que près d'un ménage canadien sur cinq (19 %) envisage de faire des rénovations majeures d'ici les 5 à 10 prochaines années afin de mieux protéger sa famille contre les graves intempéries, telles que les feux de forêt, les inondations, la grêle et les tornades.

- Cependant, les efforts visant à mieux protéger les Canadiens contre les catastrophes météorologiques liées aux changements climatiques stagnent, alors que 46 % des Canadiens affirment qu'ils n'envisageraient pas nécessairement de telles rénovations.

- Pour les acheteurs de propriétés, il est important de connaître les risques associés aux changements climatiques. Selon le rapport, un Canadien sur quatre (24 %) a discuté de la zone d'inondation avec un représentant ou une compagnie d'assurance avant de choisir son domicile actuel; chez les Canadiens de 18 à 34 ans, la proportion est d'une personne sur trois.

2. Valeurs des propriétés et aspirations des propriétaires

- Les locataires canadiens ont de la difficulté à trouver un logement abordable, et 61 % d'entre eux ont vu leur loyer augmenter depuis 2021. Pour près d'un locataire canadien sur cinq, l'augmentation du loyer mensuel a dépassé 5 %.

- Chez les personnes qui aspiraient à devenir propriétaires, un répondant sur quatre (24 %) prévoyait acheter une nouvelle maison et a pu concrétiser son projet; il s'agit d'une amélioration par rapport à l'an dernier (9 %).

- Le rapport indique aussi que 16 % des Canadiens comptaient acheter une maison durant la dernière année, mais n'ont pas été en mesure de le faire. Ce chiffre grimpe à 27 % chez les Canadiens de 18 à 34 ans, un signe que les taux d'intérêt élevés et les nouvelles règles d'admissibilité aux prêts hypothécaires plus rigoureuses compliquent l'accès à la propriété pour les jeunes acheteurs.

- Outre les préoccupations économiques grandissantes et, peut-être, la réduction des dépenses consacrées à des vacances coûteuses, les Canadiens ont aussi répondu qu'ils prévoyaient dépenser plus que ce qu'ils ont indiqué en 2022 pour la rénovation de leur cour (p. ex., une piscine), témoignant ainsi de la tendance récente aux « vacances sédentaires ».

3. Transport

- Malgré leurs préoccupations quant à la hausse des coûts et les désagréments associés aux déplacements, les Canadiens préfèrent encore de loin (88 %) utiliser leurs propres moyens de transport (voiture, VUS, camion et motocyclette); le rapport d'Aviva affichait 82 % l'an dernier.

- Le rapport de 2023 indique une hausse des usagers des services de transport en commun et de covoiturage :

Les services de taxi et de covoiturage ont grimpé à 20 %, par rapport à 13 % l'an dernier.
Le nombre d'usagers du métro dans la RGT est passé de 11 % l'an dernier à 15 % cette année.
Les déplacements en train affichent 12 %, contre 8 % en 2022.

- Les Canadiens sont extrêmement préoccupés (59 %) par la hausse du prix de l'essence et des réparations imprévues des véhicules (42 %) au cours des 12 prochains mois.

- De plus en plus de Canadiens adhèrent aux programmes de télématique, une option qui permet aux conducteurs prudents d'économiser sur leur prime d'assurance. Une proportion plus élevée de Canadiens (39 %, contre 32 % l'an dernier) connaissent la télématique et envisagent d'y adhérer pour économiser sur les primes d'assurance.

Ressources et références
Emplois, offresMon Index

Date de parution : 2023-08-23

Nombre de consultations depuis la parution : 16915

Identification : 1679

Publié par : Mon Index

Entreprises qui pourraient vous intéresser

• •  Affichez votre service ici  • •
Fiche complétée à 91%
Grenier aux Emplois
Laval
Offres d'emploi en communication, marketing, vente et web au Québec. Grenier aux emplois, offres d'emploi au Québec.
Fiche complétée à 91%
Emplois Index Santé - Emplois santé au Québec
WEB
Le site Emplois Index Santé facilite la recherche d'emploi en santé et propose des centaines d'offres d'emploi dans les différents secteurs de la santé au Québec.
Marie Sonia Bellanger
Montréal
Isarta
WEB
Jobillico
WEB

Catégorie liée à cette publication

Emploi, formation » Emplois, offres
Suivez-nousOuvrir dans une nouvelle fenêtre Suivez-nous sur Facebook pour suivre les entreprises d'ici et l'actualité québécoise. Suivez Mon Index sur Facebook
Le répertoire Un répertoire québécois pour trouver des services et des entreprises au Québec. Le répertoire
Mon profil entreprise Inscrivez une ou plusieurs entreprises à Mon Index, l'annuaire commercial du Québec. Mon profil entreprise