Accueil
»
Publications
»
Actualité du Québec
»
Les jeunes et l'argent : quatre adolescents canadiens sur cinq ressentent une réelle motivation à devenir indépendants sur le plan financier
Populaire

Les jeunes et l'argent : quatre adolescents canadiens sur cinq ressentent une réelle motivation à devenir indépendants sur le plan financier

Compte tenu du contexte économique difficile, les parents canadiens peuvent à juste titre s'inquiéter de l'avenir financier de leurs enfants.

Les jeunes et l'argent : quatre adolescents canadiens sur cinq ressentent une réelle motivation à devenir indépendants sur le plan financier
Malgré l'augmentation des coûts et l'imprévisibilité de l'économie, le sondage financier annuel de Mydoh révèle que la majorité des adolescents de la génération Z estiment bien comprendre leurs finances et prévoient investir dans leur avenir

TORONTO, le 7 nov. 2023 /CNW/ - C'est pourquoi l'équipe de Mydoh, application de gestion financière pour enfants et adolescents propulsée par RBC, a voulu savoir ce que les adolescents de la génération Z - âgés de 13 à 17 ans - pensaient de l'argent. Elle a confié le mandat à la firme Léger.

D'abord, huit adolescents canadiens sur dix disent bien connaître leurs finances. La majorité des adolescents (86 %) sont également réticents à s'endetter pour se payer des choses, et 64 % épargnent déjà pour leur avenir.

« Les adolescents ont vu les effets de la hausse du coût du logement, des taux d'intérêt et de l'inflation sur leurs parents et les décisions quotidiennes qu'ils doivent prendre pour s'y adapter, dit Angelique de Montbrun, cheffe de l'exploitation, Mydoh, et mère de deux adolescents. Étant donné le poids économique grandissant de la génération Z, il est encourageant de constater que les membres de cette génération prennent tôt leur avenir financier en main. »

Les adolescents de la génération Z partagent les mêmes préoccupations financières que les générations précédentes, notamment leur capacité d'acheter une maison (79 %) et de faire des achats importants comme une voiture ou un mariage (69 %). Plus de la moitié des jeunes Canadiens (56 %) sont également préoccupés par la nécessité d'atteindre leurs objectifs financiers avant un certain âge.

Le rapport suggère qu'il existe encore des lacunes financières pour les Noirs, les Autochtones ou les personnes de couleur, jeunes ou de sexe féminin. Les jeunes de couleur se sentent moins confiants dans leur compréhension de l'argent que les hommes blancs (76 % contre 83 %). Les résultats montrent également que les adolescents de sexe masculin sont deux fois moins préoccupés par l'écart salarial entre les hommes et les femmes que les adolescentes (30 % contre 58 %).

Sur une note positive, la génération Z est désireuse d'apprendre à bien gérer son argent. Quatre-vingt-dix pour cent des adolescents disent s'informer de manière proactive sur la gestion financière, et la plupart d'entre eux (84 %) sont prêts à discuter d'argent avec des amis ou des membres de leur famille.

« L'argent peut sembler un sujet tabou pour certains Canadiens, mais cette génération veut tirer des leçons de l'expérience de ses parents et prendre en charge son avenir financier, ajoute Mme de Montbrun. Les enfants sont à l'écoute de leurs parents et prêts à apprendre. Mydoh veut rendre ces conversations importantes sur l'argent encore plus faciles. »

Découvertes importantes

- 80 % des adolescents canadiens estiment avoir de bonnes notions financières

- 86 % estiment qu'il est important d'éviter de s'endetter

- 64 % épargnent déjà pour leur avenir

- 63 % prévoient d'investir

- 85 % sont prêts à discuter d'argent avec des amis ou des membres de leur famille pour tirer profit de leur expérience

- 75 % disent que la conciliation travail-vie personnelle sera un facteur plus important que leur rémunération

- 69 % pensent qu'un boulot d'appoint peut offrir une sécurité financière en période d'incertitude

- 51 % recherchent activement des occasions de transformer leur passe-temps en boulot d'appoint

- 63 % utilisent la technologie et les applications pour gérer leur argent

Dépenser et épargner, plus intelligemment

Même si la génération Z grandit dans un monde où les produits deviennent viraux sur TikTok, ils sont des consommateurs étonnamment avisés. Près de la moitié d'entre eux (48 %) affirment être moins disposés à acheter des produits en fonction de recommandations des médias sociaux, et huit sur dix ont du mal à croire aux produits ou aux services qui semblent trop beaux pour être vrais. Cette génération se dit prudente dans ses dépenses (76 %) et aime respecter un budget (71 %).

Plus de la moitié (55 %) des membres de la génération Z ont dit avoir déjà fixé des objectifs financiers pour leur avenir. Les adolescents plus âgés, de 16 à 17 ans, sont même davantage enclins à épargner pour des choses comme l'université, une voiture ou un voyage (72 %). Un adolescent sur quatre utilise déjà une application de gestion financière comme Mydoh pour améliorer ses finances.

« La génération Z pense déjà à se constituer un patrimoine et investit à un âge plus jeune que les générations précédentes, explique Mme de Montbrun. Les jeunes investisseurs réfutent également la croyance selon laquelle ils sont accros aux investissements volatils, tels que les jetons non fongibles (JNF). Ils sont par ailleurs favorables à l'épargne-retraite. »

Les trois principales formes d'investissement pour les adolescents sont le CELI (39 %), le REER (31 %) et l'immobilier (29 %). Seuls 10 % des adolescents prévoient d'investir dans les cryptomonnaies ou les JNF.

Ambitions pour l'avenir

En ce qui concerne leur carrière, trois quarts des adolescents estiment qu'ils ont besoin d'une expérience professionnelle ou d'un stage avant d'obtenir leur diplôme d'études secondaires ou universitaires. La grande majorité des jeunes Canadiens disent considérer leur emploi comme un moyen de parvenir à leurs fins. Au contraire, la génération Z accorde plus d'importance à un emploi qui correspond à ses valeurs (85 %), qui est correctement rémunéré (84 %) et qui offre une certaine flexibilité quant au lieu de travail (72 %). Huit adolescents sur dix affirment également qu'ils accorderont la priorité à leur santé mentale lorsqu'ils choisiront leur carrière.

« La réussite professionnelle est aussi importante pour les adolescents que pour les générations précédentes ; cependant, la génération Z semble s'opposer à la "culture de l'agitation" et donner la priorité à la conciliation travail-vie personnelle, explique Mme de Montbrun. Si la moitié des adolescents sondés affirment qu'il est important de gagner beaucoup d'argent, il est clair que l'ascension sociale ne se fera pas au détriment de leur bien-être. »

Conversations sur l'argent

Les résultats du sondage Mydoh montrent que les adolescents se tournent plus volontiers vers leurs parents et d'autres membres de la famille pour obtenir des conseils financiers (61 %), suivis par les enseignants et le personnel de soutien (35 %) et les amis (29 %). Quarante pour cent déclarent également avoir appris des choses sur l'argent sur au moins une plateforme de médias sociaux - YouTube étant la plus populaire (27 %), suivie de TikTok (18 %).

« Il n'est pas surprenant que les adolescents se tournent vers les plateformes de médias sociaux pour se familiariser avec l'argent, estime Mme de Montbrun. Bien qu'il puisse s'agir d'une bonne ressource, il est encourageant de voir que les adolescents se tournent vers la famille et l'école pour en savoir plus sur les finances. »

Avec Mydoh, il est facile d'aider les enfants et les adolescents à développer de saines habitudes financières. Ils peuvent apprendre à gagner, à épargner et à économiser grâce à l'appli et à la carte à puce prépayée Mydoh, sous supervision parentale. Depuis 2021, Mydoh a aidé plus de 140 000 Canadiens à acquérir des connaissances financières.

Découvrez comment Mydoh aide la prochaine génération de Canadiens à bien gérer son argent sur mydoh.ca

Ressources et références
Investissement, placementMon Index

Date de parution : 2023-11-07

Nombre de consultations depuis la parution : 23888

Identification : 1718

Publié par : Mon Index

Entreprises qui pourraient vous intéresser

• •  Affichez votre service ici  • •
Soumissions Conseiller Financier
WEB
Services financiers Lacasse
Saint-Hubert
Groupe Mathieu Turgeon
Saint-Léonard
Pierre Roy & Associés Syndic - Saint-Jérôme
Saint-Jérôme
Fiche complétée à 100%
CFP Conseil
Brossard
CFP Conseil, cours et formations pour investir à la Bourse et gérer soi-même son portefeuille.

Catégorie liée à cette publication

Finance, affaires » Investissement, placement
Suivez-nousOuvrir dans une nouvelle fenêtre Suivez-nous sur Facebook pour suivre les entreprises d'ici et l'actualité québécoise. Suivez Mon Index sur Facebook
Le répertoire Un répertoire québécois pour trouver des services et des entreprises au Québec. Le répertoire
Mon profil entreprise Inscrivez une ou plusieurs entreprises à Mon Index, l'annuaire commercial du Québec. Mon profil entreprise