Accueil
»
Publications
»
Actualité du Québec
»
Le marché immobilier québécois demeure l'un des plus attractifs au monde, malgré la pandémie
Populaire

Le marché immobilier québécois demeure l'un des plus attractifs au monde, malgré la pandémie

Quatre villes canadiennes, dont Montréal (17) et Québec (35), se retrouvent au prestigieux « Barnes city index 2021 », parmi les 50 villes les plus recherchées par les gens fortunés1.

MONTRÉAL, le 15 févr. 2021 /CNW Telbec/ - Le Québec se retrouve également au numéro 5 des 20 destinations à suivre au cours des prochaines années, selon le Barnes Global Property Handbook 2021 (BGPH). Un positionnement hautement distinctif et enviable.

Étienne Beaudry, associé chez Barnes - Québec, explique que Montréal et Québec séduisent de plus en plus d'investisseurs internationaux chaque année.

« L'immobilier québécois se porte bien. Malgré une croissance constante des prix, nos grandes villes demeurent plus accessibles que beaucoup d'autres dans le monde et continuent de se développer avec une offre immobilière variée, riche et renouvelée. Nous sommes dans un marché extrêmement actif qui a résisté à la pandémie et à un contexte particulièrement difficile. L'immobilier demeure une valeur refuge, ce qui explique notamment ce dynamisme. Malgré la fulgurante progression de l'immobilier au Québec au cours des dernières années, le marché québécois demeure encore plus abordable que dans plusieurs autres grandes villes majeures. »

À titre comparatif, pour 1 million de dollars canadiens, on achète un condo d'environ 1400 pieds carrés au centre-ville de Montréal. Avec ce même million, on se procure des propriétés d'une superficie de:

- Tokyo (Japon) : 355 pi2
- Zurich (Suisse) : 384 pi2
- Paris (France) : 430 pi2
- Stockholm (Suède) : 663 pi2
- Copenhague (Danemark) : 768 pi2
- Miami (États-Unis) : 1168 pi2

Avec la COVID-19, l'étude présentée par Barnes international note qu'un engouement nouveau se manifeste pour certaines destinations à l'écart des grandes métropoles. « L'effet de la pandémie sur le marché immobilier se fait sentir par l'intérêt accru pour les propriétés à la campagne, en montagne, en bordure de cours d'eau et pour les villes à taille humaine. La priorité va maintenant à l'espace, à la qualité de vie et à l'environnement. Sur ces points, le Québec a beaucoup à offrir et il n'est donc pas étonnant qu'il se démarque à l'international », explique Étienne Beaudry.

Les banlieues résidentielles sont de plus en plus demandées depuis la pandémie de COVID-19, alors que les centres-villes voient une diminution, sans doute momentanée, de leur hausse fulgurante des dernières années. Les régions des Laurentides et des Cantons de l'Est demeurent les plus attrayantes pour l'achat de résidences secondaires.

« Notre marché immobilier présente de la diversité dans ses produits, répondant à un large spectre de besoins, en plus d'être accessible. Plusieurs personnes sont capables d'acheter une résidence secondaire à l'extérieur de la ville, ce qui n'est absolument pas envisageable dans plusieurs autres grandes villes. La qualité de vie est très bonne au Québec sur le plan de l'immobilier et il y a de quoi s'en réjouir en cette période difficile. Le marché immobilier représente un investissement sécuritaire et à long terme», poursuit Étienne Beaudry.

« On note également un attrait et une demande croissante pour Miami, un marché avec lequel nous travaillons main dans la main et qui se classe au 4e rang du top 5 des villes les plus attrayantes au monde. Avec la récente hausse du dollar canadien, le pouvoir d'achat des québécois chez notre voisin du Sud s'apprécie et notre marché peut s'en voir ravi », conclut Étienne Beaudry.

Le top 5 des villes les plus attrayantes en 2021 selon le BGPH est composé de Zurich, Copenhague, Tokyo, Miami et Stockholm. Plusieurs villes ont connu des mouvements importants en 2021 avec le contexte particulier de la pandémie. Ainsi, 7 villes ont quitté le top 10, soit New York, Los Angeles, Hong Kong, Toronto, San Francisco, Lisbonne et Madrid, alors que Montréal et Québec ont maintenu une place de choix dans le classement.

1 Le palmarès réfère aux High-Net-Worth Individuals (HNWI) qui sont des individus ou des familles détenant un patrimoine compris entre 1 et 30 millions de dollars.

Ressources et références
Immobilier, courtiersMon Index

Date de parution : 2021-02-15

Nombre de consultations depuis la parution : 2651

Publié par : Mon Index

Entreprises qui pourraient vous intéresser

Fiche complétée à 91%
IMMODEV - Agence immobilière (commercial et industriel)
Mirabel
Courtage immobilier, commercial et industriel au Québec. IMMODEV est devenu le bureau de courtage immobilier, commercial et industriel, d'envergure provinciale.
MONAXXION
Brossard
Les acheteurs achètent des sociétés en fonction de leur rentabilité historique, mais recherchent une croissance pour justifier l'acquisition.
Fiche complétée à 100%
LCA Commercial - Agence immobilière commerciale
Terrebonne
LCA Commercial est une agence immobilière commerciale, industrielle, bureau, terrain et investissement. Agence immobilière commerciale pour les régions de Montréal, Laval et Rive-Nord, Lanaudière, Laurentides, Rive-Sud.
Fiche complétée à 91%
Immo Action - Les annonces immobilières du Québec
WEB
Pour vendre ou acheter une maison ou un condo au Québec. Immo Action offre aux Québécois une alternative pour trouver ou vendre une propriété de façon complètement indépendante.
LeLocateur.ca - Le portail locatif du Québec
WEB
Le portail locatif du Québec. Le site québécois spécialisé pour les locations résidentielles, commerciales et résidences de personnes âgées.

Catégorie liée à cette publication

Finance, affaires » Immobilier, courtiers
Suivez-nousOuvrir dans une nouvelle fenêtre Suivez-nous sur Facebook pour suivre les entreprises d'ici et l'actualité québécoise. Suivez Mon Index sur Facebook
Le répertoire Un répertoire québécois pour trouver des services et des entreprises au Québec. Le répertoire
Mon profil entreprise Inscrivez une ou plusieurs entreprises à Mon Index, l'annuaire commercial du Québec. Mon profil entreprise